Par Monica Jekovska, agente de recherche

Nouvelles initiatives soutenues par le FRDS

Vous trouverez ci-dessous une brève description de trois initiatives qui ont reçu récemment le soutien financier du Fonds régional de soutien à la réflexion et à l'action et matière de développement social (FRDS).

Nom de l'initiative : La carotte joyeuse 2.0
Organisme fiduciaire: Corporation de développement communautaire (CDC) de la MRC de Nicolet-Yamaska


En mars 2012, le milieu communautaire des MRC de Nicolet-Yamaska et de Bécancour furent interpellé par le projet Accès Bouffe santé. Un producteur maraîcher de la région était intéressé à donner ses légumes déclassés aux organismes en sécurité alimentaire des deux territoires. Malheureusement, le manque de main-d’œuvre, de transport, d’espace de transformation et de temps a fait en sorte que le projet dû être mis de côté. 

Le projet revint dans les discussions lors d’une rencontre du Carrefour Santé, Économie Sociale et communautaire du CLD de la MRC Nicolet-Yamaska en novembre 2012.  La directrice du Carrefour Jeunesse Emploi évoqua le manque de plateaux de travail pour les jeunes. Survint l’idée d’arrimer le manque de main-d’œuvre pour la transformation alimentaire des légumes déclassés à la création d’un plateau de travail. Il faut ajouter à cela que sur le territoire de la MRC de Nicolet-Yamaska se trouve une infrastructure exceptionnelle pour la transformation alimentaire (le CITAN). Celle-ci pourrait donc être utilisée pour accueillir les futurs travailleurs. Suite à cette discussion, il fut décidé de former le comité la Carotte Joyeuse 2.0 en y intégrant des partenaires des deux MRC.

Il s’agit donc d’un projet pilote de transformation alimentaire visant la lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale par la mise en place d’un plateau de travail et par la distribution des denrées transformées aux ressources en sécurité alimentaire des deux territoires de MRC.

Nom de l'initiative : Problématiques liées à l’emploi et à l’isolement social
Organisme fiduciaire: Les Mutantes de Drummond (Partance)

À partir du constat qu’un des premiers obstacles vécus lors d’un retour aux études ou la recherche d’un emploi est le transport, Partance vient d’initier un comité intersectoriel pour documenter cette problématique et chercher un moyen complémentaire à l’offre déjà existante. Avant de créer ce comité, il était constaté que les clientes qui n'ont pas d'automobile déploient des efforts considérables pour porter leur enfant à la garderie et être à l’heure pour l’école ou l’emploi. Ce défi est encore plus grand pour les mères monoparentales.

C’est en ce moment qu’a émergé l’hypothèse que les difficultés à obtenir et maintenir un emploi ou démarrer une formation pourraient être liées à la mobilité des personnes. La concertation autour des problématiques de transport peut amener une solution structurante pour satisfaire les besoins d’inscription en formation et de recrutement d’employés. Selon l’organisme Partance, la mobilité durable est un enjeu de développement social, car la responsabilité doit être partagée et concertée afin d’améliorer la situation de personnes vulnérables et de l’environnement.

Le mandat que le comité s’est donné et de documenter les difficultés de transport vécues les différentes clientèles et de trouver des alternatives complémentaires à l’offre de transport déjà existante.

Nom de l'initiative: Concertation des partenaires en développement social dans la MRC de Bécancour
Organisme fiducière: Corporation de développement communautaire (CDC) de la MRC de Bécancour

Depuis l’arrêt des travaux du dernier comité relevant de la MRC en 2010 il n’existait aucune instance de concertation des acteurs et intervenants en développement social à l’échelle de la MRC de Bécancour.

Néanmoins, entre 2012 et 2013, les partenaires du territoire ont continué de se concerter en fonction de certaines problématiques. Cela a amené la création de bons nombres de tables de concertation et de planification différentes et regroupant souvent les mêmes acteurs.

Les acteurs du territoire ont constaté rapidement un essoufflement des partenaires, mais également la difficulté d’être informé de l’ensemble des projets en cours. Le besoin d’arrimer les plans d’action des différentes tables pour que les efforts de chacun soient maximisés afin d’apporter une meilleure réponse aux besoins a rapidement émergé. Dès lors, il a été décidé de se doter d’un outil de concertation et d’un plan d’action en développement social cohérent à l’échelle de la MRC.

Le comité de développement social et collectif de la MRC de Bécancour qui a été mis sur pied s’est donnée pour mission de développer une vision commune et de créer des occasions de partage entre les différents acteurs de développement, et ce, afin d'assurer les liens entre les organisations et l’arrimage et la bonification des différentes actions locales. 

En plus, le comité se donne pour mandat de faire émerger des initiatives et de soutenir des actions complémentaires à la faveur du développement et de l’amélioration des conditions de vies des citoyens et citoyennes de la MRC de Bécancour.