Par Julie Provencher, coordonnatrice

Mot de la coordonnatrice

Il y a du mouvement au CRDS cet automne! C’est avec grand plaisir que je joins les rangs du développement social comme coordonnatrice du CRDS. Mon arrivée coïncide avec l’activation des chantiers du Plan quinquennal de développement (PQD) du Centre-du-Québec. Au cœur de ce PQD on y retrouve l’idéal de toute démarche en développement social, soit « Un milieu de vie à échelle humaine, au centre des aspirations citoyennes ». C’est donc toute une région qui convient, notamment, de l’importance de soutenir l’inclusion sociale, de revitaliser les milieux, d’assurer la sécurité alimentaire et d’améliorer l’accès aux services de proximité pour assurer le développement durable de la région dans le but d’offrir une qualité de vie exceptionnelle aux Centricoises et aux Centricois.

Tous ces défis priorisés dans le PQD nourrissent l’imposante démarche en développement social de la région depuis 14 ans. C’est le quotidien du CRDS de les documenter, de mobiliser les partenaires, de créer des outils de développement et de soutenir financièrement les projets issus des milieux qui les vivent. Aujourd’hui, plus que jamais, le CRDS accompagne les communautés qui doivent toujours faire preuve de plus de créativité et d’efficacité pour transformer les défis en opportunités de développement.

Je ne peux passer sous silence l’énorme travail qu’a accompli Madame France Fradette, fondatrice et coordonnatrice du CRDS pendant ces 14 années. C’est grâce à son travail et sa persévérance que le CRDS se démarque aujourd’hui. Heureusement, nous pourrons continuer à profiter de son expertise au cours des prochains mois puisqu’elle poursuit sa collaboration avec le CRDS comme agente de développement pour le comité en sécurité alimentaire.

Je termine en vous encourageant à prendre connaissance des informations contenues dans ces pages de l’ABRÉ-G. Vous y découvrirez des nouvelles de nos différents projets et de nos partenaires.

Bonne lecture!

Julie Provencher
Coordonnatrice du CRDS